Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Montréalaise découvre

La Montréalaise découvre

Un peu cuisto, un peu fashion, un peu vintage, un peu coquet...un peu de tout


L'amour et la théorie de la banane

Publié par Alexandra G. sur 28 Juillet 2014, 00:31am

Je puise mes sujets de billets en discutant beaucoup avec mes amis. Et ce soir, en discutant avec mon ami j'ai pensé à une théorie. Loin de moi l'idée d'être scientifique. Je dirais plutôt que j'aime bien illustrer mes propos par des métaphores. Je parlais avec lui des relations de couples, des difficultés d'entrer en relation avec quelqu'un et même de trouver quelqu'un. Ce soir, j'ai compris le cliché de l'homme ou de la femme dans les films qui n'arrive pas à se caser en vieillissant. Ce n'est pas un cliché, c'est une réalité. Je l'ai vécu et plusieurs de mes amis le vive présentement.

 

Lorsque nous étions jeunes c'était facile, car nous pouvions rencontrer des jeunes de notre âges au secondaire. À notre majorité, c'était dans les bars, les clubs ou dans le cercle d'amis de nos amis proches. Tout le monde voulait être en couple pour faire comme les grands et vivre le grand amour. Le bassin était rempli de poissons...il pleuvait des poissons volants presque. Les opportunités étaient grandes...mais toute abondance à une fin...

 

Une fois que....

Une fois l'université terminé les rencontres se compliquent...

Une fois le cercle d'amis épuisé on ne sait plus vers qui se retourner et les bars c'est hors de question.

Une fois que ces deux options sont écartées, on pile sur son orgueil et on jette un look parmi nos collègues de travail s'il y a du potentiel (on se ravise souvent par professionnalisme, sauf pour moi hahaha).

On fini par accepter des dates que notre famille ou ami, d'ami, d'ami nous propose.

Une fois que l'orgueil a quitté notre esprit, on essait les sites de rencontres en pensant à notre couple d'amis ou de voisins qui se sont rencontrés de cette façon et qui sont mariés aujourd'hui.

Une fois que l'on a fait le tour des sites de rencontres et qu'on se rend compte de l'improductivité de la chose, on se met à perdre le peu d'espoir qui nous reste. Cette phase arrive plus vite si l'étape du site de rencontre n'a pas été tenté.

 

Puis arrive le jour où l'on rencontre quelqu'un de potable, où les intérêts communs sont présents, où les valeurs se rejoignent et peu à peu l'espoir renaît. Jusqu'au moment où l'on apprend que cette perle rare n'est pas à la même place de soi dans la vie. QUOUAAA? Mais comment? Pourquoi? Le son du ballon qui se dégonfle se faire entendre dans notre coeur. Pourquoi diable fallait-il que la seule et unique personne qui avait de l'allure ne soit pas prête ou totalement disponible ou je ne sais trop quelle mauvaise nouvelle.

C'est une conspiration ou quoi? Des fois je me demande pourquoi certaines personnes trouvent facilement et que d'autres rush leur vie.

Chacun de mes amis ou presque a vécu une situaiton de même. On dirait que c'est un nouveau sacrement entre la confirmation et le mariage...souffrir sa vie avant de trouver le bon. C'est-tu pour classer les motiver, des lâches? Ceux qui persévèrent d'un bord et ceux qui abandonnent de l'autre. Un trouve l'amour, l'autre pas. L'amour ça ne se mérite pas, tout le monde en a besoin. Ça fait parti de la pyramide de Maslow dans les besoins de croissance personnelle.

 

Et c'est là finalement que je sors ma théorie de la banane...

 

Trouver l'amour c'est comme une banane qui murit, un beau jour tu la vois et tu as justement envie d'une banane...celle-là en particulier, mais elle n'est pas prête, elle est verte et amère. Alors tu te dis que tu reviendras demain. Tu pourrais partir à la recherche d'une autre banane, plus mûre, plus adéquate à tes besoins et tout aussi belle...mais non, c'est elle que tu veux. Le lendemain, c'est toi qui n'as plus envie d'une banane...peut-être le surlendemain. Le jour J, tu arrives et c'est trop tard, elle est jaune et déjà tâchetée. Elle est prise et quelqu'un d'autre est entrain de la manger. WTF... Il n'y a pas de bon timming. Je commence à croire que le timming n'existe juste  pas.

 

L'amour mets l'humain à l'épreuve...ce n'est pas facile de le trouver. Une fois que tu l'as trouvé tu dois être capable de bien t'en occupé, de le chérir et de l'entretenir. Une fois que tu l'as perdu, tu dois continuer de vivre, te guérir et repartir à zéro.

 

Mais bon comme on dit...Vaut mieux souffrir d'amour que de souffrir de ne jamais avoir aimé. 

L'amour et la théorie de la banane
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

senegal 29/09/2014 13:22

merci pour ce partage et bonne continuation ...

Alexandra G. 05/10/2014 15:06

Merci :)

step 09/08/2014 17:32

merci... super chouette ballade

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents