Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Montréalaise découvre

La Montréalaise découvre

Un peu cuisto, un peu fashion, un peu vintage, un peu coquet...un peu de tout


Manger de la viande sans cruauté animale et sans devenir un extrémiste

Publié par Ally sur 13 Mai 2014, 00:45am

Voici 5 vérités sur moi...

- Je ne suis pas une militante pour les les droits des animaux qui va brûler son chandail.

- J'aime les animaux à outrance.

- Je m'excuse mentalement quand je marche sur une fourmi à gros corps.

- Je craque pour chaque photo d'animaux bébés en lâchant un awwww de fille.

- J'ai un conde de conduite avec les araignées dans ma maison: si tu ne bouges pas du Kleenez et que tu restes en boule je te remet en liberté, mais si tu me touches je te tue (en m'excusant mentalement R.I.P).

*Je sais que les fourmis sont des insectes et non des animaux et que les araignées font partie de la famille des arachnides.

J'adore les animaux et je suis en faveur de leur protection comme tout le monde normalement constitué. Mais comme la plupart d'entre nous, je vis dans l'ignorance ou je ferme les yeux sur une réalité qui ne laisse personne insensible...la cruauté animale dans les fermes d'élevage et de production massive.

Suite au visionnement du reportage '' la face cachée de la viande'' animé par Sophie Durocher, je me suis remise en question concernant mon alimentation. J'avais entendu parler de la cruauté envers certains animaux chez certains producteurs de viandes, mais ce vidéo m'a secouée, ébranlée, déboussolée...en veux-tu des synonymes en vlà! Les séquences ne proviennent pas de nos fermes québécoises, mais démontre le même genre de technique utilisée chez nous.

Je me suis questionnée à savoir quel était mon pouvoir pour changer les choses.

-Devenir végétarienne?

-Militer et lancer de la peinture sur les vilains qui blessent les ANIMALS?

-Continuer de manger de la viande et entendre le son du porcelet qui crie à chaque bouchée?

-Acheter bio et directement du producteur? $$$$

Il n'y a pas beaucoup de possibilités qui s'offre à moi. Il y en a, mais elles semblent toutes radicales. Je ne peux pas effacer les images que j'ai vues et je ne peux pas fermer les yeux. Le végétarisme ne m'intéresse pas et militer non plus. Bref, il me reste l'achat de viandes bios.

J'ai fait le choix de devenir une consommatrice plus responsable et j'ai commencé à mener mon enquête sur Internet. Je vais également tenter de m'informer de la provenance de la viande dans les supermarchés et quels sont les plus grands producteurs. À suivre...

Voici mes suggestions pour débuter dès demain:

Viser la proximité, la consommation responsable et biologique:

Allez jeter un coup d'oeil au site Internet des produits bios Dubreton. Ils sont en vente chez IGA. Vous pouvez aussi encouragez les producteurs d'ici au Marché Jean-Talon et Atwater. Les fermes Saint-Vincent sont très intéressantes ou encore visiter les chaînes de magasins santé, comme Rachelle-Béry, Avril et TAU.

Le sujet vous intéresse? Consulter le site lequebecbio.com afin de localiser les détaillants bios du Québec.

Le secteur biologique québécois compte actuellement plus de 1 300 entreprises détenant une certification biologique, qui mettent en marché plus de 5 500 produits différents. La bataille n'est pas perdue...

Si l'idée de vous enchante pas...je ne comprends pas pourquoi vous auriez tout lu l'article jusqu'ici, mais bon, vous pouvez réduire votre consommation de viande en instaurant les LUNDIS SANS VIANDES à la maison. Il s'agit d'un mouvement québécois qui invite à réduire notre apport en viande pour le bienfaits de l'environnement et de votre santé. Voir ici!

Pour les curieux voici le vidéo '' La face cahée de la viande''...âmes sensibles abstenez-vous (J'ai pleuré moi....)

Sinon cliquez ici pour visionner le documentaire.

Bonne réflexion!

Manger de la viande sans cruauté animale et sans devenir un extrémiste

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents